Jesler Mezidor un penseur qui fait rire et...

By: Lochard Noel - August 8 2010, 10:02 AM

Jesler Mezidor, ce penseur comédien qui fait rire et pleurer.

La mémoire collective haïtienne se souvient sans doute d'un comédien surnommé Alcibiade dont le style était différent de celui de Languichatte -Théodore Beaubrun, de son vrai nom, par exemple.

Mais leur objectif était le même: Faire rire les gens.
Cependant, disait-on un jour, Alcibiade se faisait tancer, dans les années 70, par Papa Doc Duvalier, pour avoir fait une mauvaise déclaration dans l'une de ces comédies diffusées sur les ondes de la MBC á l'époque.

Il se faisait tirer les oreilles, rapportait-on, du fait qu'il aurait déclaré et je cite « Haïti est un pays enveloppé, ce n'est pas un pays sous-développé ».

Il a failli, avançait-on, laisser sa peau, dans les chambres de torture de Duvalier.

(Est-ce vrai?

personne ne sait).

Cependant plus de trente ans se sont passés et Jesler Mezidor pose les mêmes problèmes que son congénère Alcibiade.

La différence est qu'il évolue dans un autre temps, une autre époque...

(Suivez mon regard)
Pourquoi ai-je comparé Jesler Mezidor á Alcibiade qui aurait pu être son grand-père?

En écoutant avec attention le dernier cd de l'auteur, l'on peut comprendre aisément pourquoi j'ai fait cette comparaison.

Parce que les deux utilisent et observent la même réalité pour la dénoncer au moyen de la parole.

Celle qui fait rire et pleurer á la fois. (C'est cette réaction que j'ai eue après avoir écouté ce cd.) La différence est que Jesler ne vit pas sous la dictature.

Il peut travailler et produire comme il veut sans pour autant avoir peur d'être tancé, inquiété ou torturé comme c'était le cas sous la dictature des Duvalier.

C'est peut-être aussi la raison pour laquelle notre artiste est allé aussi loin dans les matrices de notre culture pour extirper « la substantifique moelle », qui fait la valeur et la beauté de son "uvre.

A ce niveau la je crois que Jesler est un ethnologue, un linguiste et un sociologue qui étudie la mentalité de notre peuple et sa culture profonde.

Le rire en tant que système thérapeutique de l'après séisme.

Puisque bon nombre de nos salles de spectacles sont effondrées, je crois qu'il serait temps que nos artistes, dont Jesler Mezidor, aillent rencontrer leur public sous les tentes mêmes pour pouvoir transmettre ce message de solidarité, d'optimisme et d'amour par le biais du rire qui est un phénomène en voie de disparition, á en croire quelques informations qui nous parviennent jusqu'ici

Quid de l'"uvre?

Wounou Wounou, est la deuxième publication audio du comédien haïtien Jesler Mezidor.

Son premier CD titré Le Futur du Passé, qui a eu un succès fou, est paru en 2009.
Pour mieux approcher l'"uvre, nous allons présenter un avant-gout du contenu.

L'"uvre comprend en tout neuf histoires, mais comme nous vous l'avons dit plus haut, nous allons vous présenter un avant-gout :
1. Le Cd débute sur un fond musical de deux excellents musiciens: Reginald Policard et Mushy Widmaer?

Et Gongolo constitue la première pièce.
Gongolo est un jeune garçon qui allait à la même école que l'auteur.

Victime de l'ignorance des gens en place qui gouvernent le pays, Gogolo, puisqu'il avait des limites et des déficiences intellectuelles qui l'empêchaient d'apprendre comme les autres, échoua et dut répéter les classes á plusieurs reprises.

A peine pouvait-il lire et compter...

Par un revers de fortune, cependant, notre personnage trouva comme plus d'un, une place au soleil de la Florida où il exerça le métier de plombier.

Il ya une place pour tout le monde, ici.
Mais notre homme n'a pas pu changer sa façon de comprendre et d'interpréter les phénomènes un peu compliqués tels que l'offre et la demande- et fluctuations économiques, l'augmentation du prix du baril de pétrole sur la marché international...D'après lui, pour pouvoir bénéficier des avantages du bas prix du carburant dans les pompes, il faut vider (consommer) très rapidement, en parcourant la ville, le réservoir qu'on a rempli la veille pour une petite fortune au marché noir, pour le remplir à nouveau, comme ça on bénéficiera du nouveau prix. L'on ne manquera pas de pouffer de rire !
2) Machandiz la. Cette « histoire » se sert d'une métaphore, l'excrément éparpillé par des vidangeurs-eux-mêmes, mecontents de la situation dégradante de la société, dans un quartier populaire d'Haïti. Les mouches géantes qui accompagnent cette dite marchandise, constituent un élément de dénonciation on ne peut plus éloquente de la façon dont nos dirigeants distribuent les richesses et contrôlent les biens publics.

Et ce grammairien qui défend le régime démissionnaire, a toutes les caractéristiques qu'il faut pour faire perdurer la misère. Pour lui, le fait que l'on ne peut pas intervenir pour « nettoyer la ville » á temps, c'est à cause de la fuite du temps

3) Docteur saint Preux, ou l'expression idéale d'un certain génie.
Docteur Saint-Preux, est un élève très intelligent qui fit l'honneur du pays d'Haïti à l'extérieur.

Mais du même coup devrait mieux comprendre la réalité du pays, et la façon dont se font les choses.

Sa jeune secrétaire, sans doute formée dans le même moule que lui, s'est vu « bafouer » par un soi-disant simple d'esprit souffrant de ...

« Pete dri »
4) Wounouwounou: Dénonciation de l'injustice sociale: La langue est bien choisie.

5-Hippopotame: Tonton Killick porte plainte au commissariat a cause da la violence domestique sur la personne de la femme d'Hippopotame, monstre humain.

Malgré les efforts et démarches entrepris auprès des autorités pour aider la malheureuse, aucune suite n'a été donnée. Et Criquette a trouve la mort.

Syans pa n
Tout au début du texte, j'ai compare Jesler Mezidor a Alcibiade et Theodore Beaubrun dit Languichatte Debordus.

Je ne m'étais pas trompe puisque Syans pa n-Notre science a nous, pose le même problème de manque de ressources qui fait que nous nous adonnons, a un très fort pourcentage, a nos traditions ancestrales pour résoudre des problèmes qui requièrent l'intervention rationnelle, scientifique-occidentale.L'absence de ressources, dis-je, produit du sous-développement, nous plonge dans l'a peu-prés et « le Bondieubonisme » .C'est sans doute ce message que voudrait nous transmettre l'auteur de WOUNOUWOUNOU.

Devrions-nous nous fier aux traditions ancestrales purement et simplement plutôt qu'aux progrès et aux inventions techniques de l'occident?

C'est une question importante qui suscite de grands débats parmi notre intelligentsia.

Devrions-nous abandonner notre héritage culturel, qui, bien souvent, donne des résultats positifs, comme c'est le cas de notre docteur Madame Diakpwa, charlatan de son état?

Ou devrions-nous laisser tomber purement et simplement ces techniques dépassées qui nous plongent de plus en plus dans le sous-développement?

Je crois qu'il serait de bon ton de lier les deux. D'ailleurs, sommes-nous le seul pays au monde à avoir ce « dilemme?

».

Je ne crois pas. D'autres contrées de la planète qui ont les mêmes problèmes de ressources, font face au même phénomène. Dans ces lieux recules ou l'ombre de l'occident ne passe qu'une fois chaque deux mois(le soi disant médecin qui désert la zone ne passe qu'une fois chaque 2 mois), les ressortissants n'ont pas d'autres choix.

Tant qu'il existe ce sous-développement accru, la présence « du Docteur » Diakpwa s'avère nécessaire.

Autisme.

Jesler Mezidor n'est pas seulement comédien.

Il est aussi un universitaire spécialisé en éducation spéciale.

C'est à dire qu'il s'occupe des enfants handicapés mentaux et physiques.

A ce compte, il se sert de son savoir pour éduquer les autres.

Il parle d'autisme aussi sur ce cd.- c'est-a-dire un « Repli morbide sur soi-même. C'est avec la dissociation, l'un des symptômes fondamentaux de la schizophrénie » (1) Petit Larousse en couleurs.

L'autisme est un cri d'alarme á l'endroit des autorités compétentes au pouvoir en Haïti pour changer des handicapés.
Pois Gratté
Pois Gratté constitue une « pièce fondamentale » qui donne un ton « original » à l'"uvre de Jesler Mezidor.

Un personnage qui voit le cote purement « humoristique » de notre réalité.

C'est le prototype du comédien né.

Nous en avons grand besoin ces derniers temps.

L'annonce de celui qui vient.

Cette « annonce » est diffusée en trois langues différentes:
Anglais, français et créole, prend le contour, la forme et les tournures spécifiques utilisées par le comédien.

L'humour, en ce sens, ne réside pas dans le texte lui-même, mais dans la façon dont le message est délivré.

Mystifie.

Comme le titre le dit, ce texte constitue une dénonciation de ceux-là qui utilisent nos croyances populaires pour tromper les autres.

Je suis enclin á croire que l'art en général et la comédie en particulier, joue un rôle essentiel dans la vie des hommes.

Il a pour objectif de changer, d'aider à changer la condition de l'homme.

A ce compte Je pense que l'artiste du tiers monde et l'artiste haïtien en particulier, se doit d'utiliser cet instrument au service du changement.

Sans pour autant avoir à ses trousses, comme c'est le cas de certaines sociétés á régime collectiviste qui trace qui dicte un courant de pensée à suivre à la lettre.

Non, ce n'est pas là mon point de vue. Mais ce que je veux dire c'est nous, artistes du tiers monde et artistes haïtiens en particulier qui devons utiliser notre art pour faire prendre conscience et agir sur ce qui doit être chang

Puisque l'Haïti de l'après-séisme n'est pas l'Haïti de l'avant-séisme.

Cette « hécatombe naturelle » qu'a connu notre pays devrait servir de fer de lance á nos créateurs pour mieux aider les acteurs sociaux, quels qu'ils soient, á repenser leurs actions pour le bien être de tous.
Tout compte fait, WOUNOUWOUNOU c'est un cd á posséder et á savourer.

Lochard Noel
Juillet 2010
Fort Lauderdale, Florida

REPLY

Back to Comments List