Consulter Ranmasse au sujet du Ninja Michel Joseph Martelly

By: Henri-claude Saint-fleur - March 25 2011, 9:45 AM

Haïti va-t-elle devenir une «République des Ninjas»
(mercenaires «massacreurs» japonais de l'époque féodale» ?

.Au cours de toute mon enfance en Haïti, je n'avais jamais entendu quelqu'un prononcer le mot «NINJA».

Mais à Miami, en 1991, en écoutant un reportage en créole diffusé sur une radio à propos du coup d'État contre le président Jean-Bertrand Aristide, j'ai entendu une dame crier : «Attention, les Ninja reviennent!» Et une autre dame de répondre : «C'est quoi, des Ninjas?»Et la première dame d'expliquer:« Ce sont des femmes habillées de noir. Là oú les Ninjas passent, ils détruisent tout. Ce sont des hommes déguisés en femmes».Puis, on entendit une succession rapide de coups de feux, semblables à ceux tirés par une mitraillette Uzi. Puis, on entendit des cris de désolation, suivis par le bruit d'un gros véhicule qui s'éloignait.

Un peu plus tard. J'apprenais qu'il s'agissait d'une opération qui venait d'être menée par un commando de Ninjas (des hommes déguisé en femmes, vêtus de noir et armés de miytrailettes sous le commandement du colonel putschiste Michel François.

Nous sommes au vendredi 25 mars 2011. Je viens de retrouver un article de Ranmasse quiattire aussi l'abtention sur les crimes commis par Michel Joseph Martelly' Le Nija, l'homme déguisé en femme arabe pendant le coup d'État de septembre 1991 contre le Président démocratiquenment élu Jean-Bertrand Aristide.

Il est clair que d'après Ramassé, Michel Joseph Martelly, allias Sweet Micky, alias l'Haïtien déguisé en femme arabe ou japonaise est un voleur et un criminel.

Par con séquent, le Nija Michel Joseph Martelly, alias Sweet Micky devrait être immédiatement soumis à un à un «bain de chaplettes», à un abondant «jus de bâtons».

Ensuite, Michel Joseph Martelly devrait être confié à la Police Nationale d'Haïti qui enfermerait Michet Joseph Martelly dans une «Calorge» (en prison) pour que le Ninja, l'homme déguisé ne soit victime de la colère de la masse des pauvres de Port-au-Prince.

Quelqu'un a signalé que j'ai écrit «dix mille fois» pour signaler les méfaits du Ninja Michel Joseph Martelly.

Mon travail de citoyen est terminé.

Si nécessaire, veuillez, s'il vous plait.

Consulter Ranmassé
Au revoir et Bonne fin de journée à vous tous.
Psychologue Henri-Claude Saint-Fleur

Haïti va-t-elle devenir une «République des Ninjas»
(mercenaires «massacreurs» japonais de l'époque féodale» ?

.Au cours de toute mon enfance en Haïti, je n'avais jamais entendu quelqu'un prononcer le mot «NINJA».

Mais à Miami, en 1991, en écoutant un reportage en créole diffusé sur une radio à propos du coup d'État contre le président Jean-Bertrand Aristide, j'ai entendu une dame crier : «Attention, les Ninja reviennent!» Et une autre dame de répondre : «C'est quoi, des Ninjas?»Et la première dame d'expliquer:« Ce sont des femmes habillées de noir. Là oú les Ninjas passent, ils détruisent tout. Ce sont des hommes déguisés en femmes».Puis, on entendit une succession rapide de coups de feux, semblables à ceux tirés par une mitraillette Uzi. Puis, on entendit des cris de désolation, suivis par le bruit d'un gros véhicule qui s'éloignait.

Un peu plus tard. J'apprenais qu'il s'agissait d'une opération qui venait d'être menée par un commando de Ninjas (des hommes déguisé en femmes, vêtus de noir et armés de miytrailettes sous le commandement du colonel putschiste Michel François.

Nous sommes au vendredi 25 mars 2011. Je viens de retrouver un article de Ranmasse quiattire aussi l'abtention sur les crimes commis par Michel Joseph Martelly' Le Nija, l'homme déguisé en femme arabe pendant le coup d'État de septembre 1991 contre le Président démocratiquenment élu Jean-Bertrand Aristide.

Il est clair que d'après Ramassé, Michel Joseph Martelly, allias Sweet Micky, alias l'Haïtien déguisé en femme arabe ou japonaise est un voleur et un criminel.

Par con séquent, le Nija Michel Joseph Martelly, alias Sweet Micky devrait être immédiatement soumis à un à un «bain de chaplettes», à un abondant «jus de bâtons».

Ensuite, Michel Joseph Martelly devrait être confié à la Police Nationale d'Haïti qui enfermerait Michet Joseph Martelly dans une «Calorge» (en prison) pour que le Ninja, l'homme déguisé ne soit victime de la colère de la masse des pauvres de Port-au-Prince.

Quelqu'un a signalé que j'ai écrit «dix mille fois» pour signaler les méfaits du Ninja Michel Joseph Martelly.

Mon travail de citoyen est terminé.

Si nécessaire, veuillez, s'il vous plait.

Consulter Ranmassé
Au revoir et Bonne fin de journée à vous tous.
Psychologue Henri-Claude Saint-Fleur

v

REPLY

Back to Comments List